Fiche du livre

How (not) to start an orphanage

De Tara Winkler

Tara Winkler est arrivée au Cambodge pour la première fois en 2005 et a visité un petit orphelinat à Battambang à cette occasion. Les enfants vivaient dans une pauvreté extrême et Tara était déterminée à collecter des fonds pour les aider.

Deux ans plus tard, après une collecte de fonds en Australie, Tara est retournée à Battambang pour découvrir que les mêmes enfants étaient en grande difficulté. Avec une équipe de sections locales engagées et le soutien d'amis, elle a créé le Cambodian Children's Trust (CCT). Avec une famille de quatorze enfants et trois chiens, Tara a dû apprendre beaucoup, très vite. Et en cours de route, elle a compris que les nombreuses actions qu’elle avait menées avec de bonnes intentions ne correspondaient en rien à ce dont les enfants avaient besoin - ni même à ce dont tout enfant a besoin. CCT aide maintenant les enfants dans le besoin à sortir de la pauvreté et à être pris en charge au sein de leurs familles. Dans ce livre, écrit avec la co-scénariste Lynda Delacey, Tara partage les nombreuses joies et les terribles difficultés de son parcours.

Résumé du livre par Guillaume Buisson - Tous droits réservés

STEP 1 – Rencontrer des orphelins

Tara Winkler, fille ainée de Sue et Peter grandit en Australie dans une famille modeste. Elle décrit ses parents comme un peu « hippie », toujours prêts à aider les autres et souvent entouré d’enfants. Durant sa jeunesse, elle passe son temps libre à des activités extra-scolaires comme monter à cheval et le piano.
Durant son adolescence elle prend de mauvaises habitudes alimentaires et mange très peu. Ce problème aura des impacts néfastes tels qu’un des dommages irréversibles sur ses os.
A 17 ans, Tara n’est pas attirée par un cursus classique à l’université, elle pense qu’un diplôme n’est pas nécessaire pour réussir sa vie. Elle décide de se lancer dans les arts martiaux et obtient la ceinture noire. Pour allier sa passion pour l’équitation et le combat, elle souhaite devenir actrice. Elle fait tout pour se construire une carrière. En parallèle, elle poursuit des études dans les technologies de l’information. Diplômée, elle décide de partir s’installer chez sa tante à Sydney.

Nouvel évènement majeur, sa grand-mère Nagy décède. C’est la première fois que Tara fait face à perte de quelqu’un. Elle vit très mal la situation et ce choque n’améliore pas ses troubles liés à l’alimentation.
Elle avait besoin d’un réel changement dans sa vie pour que les choses aillent mieux. Jusqu’au jour où ses parents décident de lui offrir un voyage, et part dans le sud Est de l’Asie. D’abord, la Thailand, puis le Laos, Vietnam et enfin la Cambodge.

Elle rencontre d’autres étrangers sur place avec qui elle fera route. Arrivée au Cambodge, elle découvre un autre monde. Des routes sales, des champs vides et une pauvreté de la population criante.
Elle prend connaissance de l’histoire d’un pays dont la population a connu des atrocités. Elle découvre l’existence de camps créés en raison des conflits mondiaux pendant la guerre froide entre les régimes capitalistes et communistes.
Alors qu’il reste quelques semaines de voyages, Tara décide d’annuler le reste de son programme de vacances pour s’engager en tant que bénévole.

Arrivée à Battambang, seconde plus grande ville du Cambodge, Tara fait la connaissance de Chan. Chan est son « Tuktuk », l’équivalent d’un taxi en France. Il l’emmène faire un tour, voir différent emplacements clés tels que « bamboo train », « old temple » etc.
Elle lui demande ensuite le moyen de faire quelque chose pour aider la population sur place. Il lui propose d’aller acheter des vêtements et des livres pour les enfants, ainsi que de visiter un orphelinat.
Arrivée au premier orphelinat, elle découvre l’intensité de la joie de vivre des enfants et de leur sourire lorsqu’elle leur apporte du matériel. Elle change alors sa perception de voir le monde. Émerveillée, elle oublie les traquas du quotidien et ressent la richesse de se sentir utile.

Arrivée à l’orphelinat SKO, Tara rencontre le staff et les enfants qui sont encore plus dans le besoin. Ils n’ont pas assez de nourriture, sont tassés comme des sardines dans les chambres, et n’ont pas de médicaments. Une petite fille qui a le VIH retient particulièrement son attention, elle qui n’en avait jamais rencontré auparavant. Tara se rend compte que ses dons ne sont pas suffisants. Il lui propose de devenir bénévole. Mais elle refuse car elle n’a pas assez confiance en elle et se sent trop jeune. Elle leur fait la promesse de lever des fonds en Australie et de revenir. Elle repart avec les coordonnées du gérant de l’orphelinat.

Bouleversée par ce qu’elle a vu tout au long de la journée, Chan l’invite à dîner chez lui pour tenter de lui changer un peu les idées. Elle rencontre alors sa femme et ses 3 enfants. Elle termine son voyage avec Julia, bénévole provenant d’Irlande avec qui elle se lie d’amitié.

 

STEP 2 – Démarrez l’orphelinat et découvrir que c’est une mauvaise idée

Pour obtenir la suite du résumé, merci d'adresser une demande ci-dessous.

STEP 3 – Faire mieux

 

Obtenir la suite du résumé